Mener la bataille des idées et des arguments !
  • Accueil
  • > Lutter contre les violences sexistes et sexuelles

Lutter contre les violences sexistes et sexuelles

Lutter contre les violences sexistes et sexuelles vitamine-powaaa1Oh yeah ! On attendait depuis longtemps qu’un gouvernement remonte ses manches et affronte un  tabou de société : les violences sexistes et sexuelles. La rédaction d’Actuel  - se donnant pour mission de vous informer, de débattre et d’agir – a choisi de suivre ce « dossier » de près. Comme indiqué en page d’accueil, ici, on s’amuse, on rit autant qu’on veut… et de temps en temps, on prend une ride ou un cheveu blanc…

Dans les jours qui ont précédé et suivi la Journée nationale de lutte contre la violence faite aux femmes, le 25 novembre -  Najet Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes, soutenue par le président de la République François Hollande, a annoncé des mesures à venir dont l’objet est de traiter les questions relatives à la dépréciation des femmes par la prévention du sexisme dès la dernière classe maternelle jusqu’au lycée. De plus, la ministre annonce des formations destinées aux professionnels accueillant les victimes : police, magistrats, assistants sociaux, etc. Deux grandes mesures bienvenues pour enclencher un processus de restructuration en profondeur.

S’il est vrai que les femmes sont très fréquemment victimes  de violences et de discriminations en tous genres, il est aussi vrai que les hommes n’en sont pas exempts.  Aussi,pour éviter – autant que faire se peut – de restreindre ses observations, la rédaction d’Actuel a choisi de s’intéresser aux violences  sexistes et sexuelles entre être humains.

La ministre des droits des femmes a rappelé, devant l’Assemblée nationale le 20 novembre, que « Le refus des violences ne doit pas être une posture. Il doit être un projet, une politique à part entière. » Le 23 novembre, Najet Vallaud-Belkacem a réuni 500 professionnels (médecins, policiers et gendarmes, magistrats, enseignants, travailleurs sociaux…) pour un colloque axé sur l’enjeu de leur formation . Accueillir une personne victime de violence n’est pas une mince affaire. La formation : l’outil indispensable pour aborder un sujet  « épineux » et encore tabou. Selon Larousse, est tabou un sujet qu’il serait malséant d’évoquer, en vertu des convenances sociales ou morales. Les professionnels confrontés aux problématiques de la violence ont, certes, pour mission (voire vocation) d’être soutenants, mais ils n’en sont pas moins des êtres humains, donc sensibles… et – il faut en faire le constat – démunis face à des scénarios parfois cauchemardesques. Entendre les confidences relatives à ces sujets peut faire peur, en tout cas ébranler même les plus aguerris : viol par un inconnu, viol par un proche (ami, collègue, connaissance), viol par un membre de sa propre famille, inceste caractérisé… Tous les cas de figure existent.

S’attaquer aux inégalités d’habitude dès le plus jeune age

2013 sera une année de mobilisation pour « l’égalité à l’école » associant l’ensemble des acteurs éducatifs et associatifs, ainsi que les mouvements de jeunesse.Parmi les actions mises en œuvre, un programme « ABCD de l’égalité » pour les élèves de la grande section de maternelle jusqu’au CM2 sera créé. Un plan d’action sera également élaboré en décembre 2012 pour permettre de rendre pleinement effective l’éducation à la sexualité dans les écoles, les collèges et les lycées.

Une initiative pour semer dans l’esprit de nos enfants, de nos jeunes, adultes en devenir, futurs acteurs de la société, les bases fondamentales de l’être de culture. A suivre absolument pour que demain soit meilleur qu’aujourd’hui.

—————————————————————————————————————————————————————————-

Tous les articles relatifs au dossier  « Lutter contre la violence et la discrimination sexiste » seront classés dans la catégorie Vitamine, sous-catégorie Violence et sexisme.

Plus d’infos sur la formation des professionnels  ici :

http://femmes.gouv.fr/actes-du-colloque-violences-faites-aux-femmes-lenjeu-de-la-formation-des-professionnels/

Comité interministériel du 30novembre :

http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/pour-une-troisieme-generation-des-droits-des-femmes

Vous avez la parole ici :

http://comite-femmes.gouv.fr/

 

mini-bye

Laisser un commentaire