Mener la bataille des idées et des arguments !

» Catégorie : Vitamine


L’agenda qui fait du bien !

Commentaires » 0

L'agenda qui fait du bien ! dans Vitamine bonheur-maintenant Plus que quelques jours avant la rentrée des classes et du taff. Finies les vacances, il faut se remettre au travail. Soit ! Mais rien n’oblige à ce que ça soit tristoune. Un conseil ? Misez sur l’agenda qui veille sur votre moral.

« Chaque année, à la rentrée, on se dit qu’il faudra attendre les fêtes pour s’éclater à nouveau. Eh bien, c’est faux ! Mon agenda prétend le contraire et il a raison ! »  a clamé Vitamine en débarquant ce matin. Elle s’est précipitée dans son bureau sans daigner me montrer ledit agenda -  à moi,  Fatale, qui suis toujours prête à lui faire partager mes découvertes ! Forcément, la curiosité a commencé à grignoter ma concentration. J’arrivais pas à bosser. Je me demandais comment un truc en papier pouvait prendre la parole ! L’air de rien, sourire dégainé pour vaincre sa réticence – peut-être – à causer, j’ai toqué gentiment à la porte. Elle a levé un sourcil, ricané comme elle seule sait le faire et m’a dit : « Te paye pas ma tête ! J’fais la liste des trucs qui me rendent heureuse… chaque jour. Et j’les note en première page de mon agenda, pour ne plus les oublier. Lis la couv’ de cette merveille ! Il a raison ce Ben, le bonheur, c’est maintenant ! »

mini-rouge moral ; rentrée ; agenda dans Vitamine

Je me suis dit que c’était un peu enfantin comme raisonnement : compter sur son agenda pour se rappeler qu’on peut être heureux à chaque instant. Et puis, après réflexion, j’ai reconnu que j’oubliais aussi parfois la simplicité du bonheur. Vitamine avait un super sourire… Ça m’a donné envie d’avoir mon petit rappel perso. Alors, j’ai filé à la librairie au coin de la rue parce que – bien-sûr – j’étais pressée du coup ! Eh bien, j’ai trouvé mon bonheur. Sur le mien est écrit : « La différence est une force ». Et je suis bien d’accord avec ça. Du coup, on a décidé toutes les deux de vous faire part de notre petite joie actuelle : l’agenda qui fait du bien au moral.

« C’est pas pour de rire ! »

Commentaires » 0

« C'est pas pour de rire !  » dans Vitamine rire-petite-fille1


… disent, avec sérieux, nos enfants. Comme si le rire insultait certaines situations. Pourtant, le rire – privilège humain – est une source de bien-être. Il désamorce les tensions. Pour vérifier ça, Vitamine a accepté de faire un p’tit test en ligne. Sympa.

Fatale : « Vitamine, c’est le clown de l’équipe.  Nous pensions qu’elle cachait sa sensibilité derrière les pitreries. Mais le test en question a révélé bien autre chose. Comme elle est un tantinet partageuse, elle vous en livre les conclusions. »

 Vitamine : « C’est bluffant. En me basant sur les échanges que nous avons entre «Actualiens », j’ai répondu avec sincérité aux questions du test. Le résultat est tout à fait à l’image de ce qui se passe quand nous nous réunissons. Du coup, j’en ai fait d’autres, sur le même site. A chaque fois, les conclusions sont étonnantes et m’amènent à réfléchir sur mes modes de fonctionnement. J’vous suggère de tenter le coup ! »

Ici, pour faire le test.

Fatale : « Vitamine a déjà évoqué avoir une tare bizarre : le sourire. Y’a pas de hasard, ce test le confirme ! En 10 questions, pas plus. »

C’est tellement mieux avec le sourire !

Pour vous, l’humour est un fabuleux outil de communication. Il vous permet de rentrer plus facilement en contact avec les autres, de vous adapter, et vous offre l’opportunité de dénouer des relations conflictuelles. Vous l’utilisez comme un remède puissant contre la morosité qui menace le train-train quotidien. Il est le petit « plus » qui allège l’existence. Vous êtes ainsi bon public des blagues simples et efficaces, des films ou des sketches qui pastichent nos petits travers et grands défauts. Vous pouvez rire de vous-même comme des autres. L’humour est même parfois comme une seconde nature : vous appréciez d’avoir votre entourage pendu à vos lèvres et retrouver le sourire grâce à vous. Mais vous êtes aussi suffisamment fin psychologue pour repérer quand faire ou ne pas faire le pitre. Vous utilisez blagues et imitations avec tact et diplomatie, gardant toujours à l’esprit le respect des autres. Vous aimez donc le rire pour le rire, et l’aimez plus encore lorsqu’il est partagé entre amis, comme on partage une bonne bouteille de vin.

mini-se-marre dans Vitamine

Se découvrir de manière ludique

Amour, couple, famille, travail, bien-être et beauté, culture… Tout ou presque est abordé avec ces p’tits tests sympathiques. C’est l’occasion de faire un peu le point sur soi. Bonus : Les conclusions mettent en avant vos qualités, mais aussi les points à réfléchir et, peut-être, à travailler. Tentez l’expérience, vous aurez certainement quelques surprises.

Nos suggestions :

De quelle couleur êtes-vous ?

Quelle amoureuse êtes-vous ?

Quel rôle tenez-vous dans votre famille ?

Mélangez-vous travail et sentiments ?

Comment aidez-vous ?

Il y a de quoi s’occuper les week-ends pluvieux. Quand on a pas envie de mettre le nez dehors, on peut en profiter pour rester collé à l’ordi et ça fait du bien.

 

Merci à :

www.psychologies.com

Je suis pas ta poubelle !

Commentaires » 0

Je suis pas ta poubelle ! dans Vitamine 3-4a65c

J’ai un super pote : c’est mon psy.

Bon, ok, c’est pas un pote ; mais c’est un super psy.

Avec lui, je fais de grandes découvertes. Non, c’est pas ça. En vrai, mais vrai de vrai hein, y’a pas de découverte. Ce qu’il y a, c’est la CONFIRMATION de ce que je pense au tréfonds de mon petit moi. Sauf que… c’est si peu évident pour tant de gens, que je finis par douter même de moi. Alors, comme on est souvent d’accord sur le fond, Docteur Fabulous et moi, ça me fait du bien qu’il me le dise et qu’il m’aide à mettre les bons mots là-dessus.

Bah oui, mon cher psy, c’est le reformulateur (avec des mots tout jolis) de ce que j’ai bien compris mais pas encore réussi à dire à autrui.

Exemple : JE SUIS PAS TA POUBELLE !

Voyons un exemple pour illustrer…  allez, le Khamfous !

Le Khamfous est mon coloc. On cohabite depuis quelques mois.

Il est souvent, très souvent, en colère. Pourquoi ? Bah parce qu’il veut tout, toujours, tout le temps… et qu’il peut pas !

Quand il rentre du travail, il est méga-véner. Souvent.

Quand il va faire du sport, il est méga-véner aussi. Il se lève, véner, il se couche, vén… ouais, ok, z’avez compris quoi.

Perso, je suis affublée d’une tare bizarre : le sourire. Allez comprendre comment ça m’a pris ce truc là, mais c’est plus fort que moi, paraît même que c’est naturel. Bref, moi, je suis pas souvent énervée. Ou alors, c’est qu’y'a un cas grave sur le feu.

Un jour sur deux, la poubelle des énervements de Khamfous c’est moi.

Quand je dis poubelle, c’est juste pour un petit coup de stress : trente minutes d’embouteillage… un gars qu’a pas démarré illico au feu vert, une pluie sur la tronche en sortant du bureau… Si c’est plus costaud, comme une engueulade avec sa mère, je deviens carrément sa BENNE A ORDURES.

Morceaux choisis

« P..ain ! Fais ch… ce bor… de mer… ! »  en guise de bonjour, en rentrant du boulot, parce qu’il y avait une tong (à lui) en travers de son chemin dans le couloir.

Et aussi :

« Oh P..ain ! (son mot préféré) Tous des co.. au bureau, des caves, des bran….., des brêles, des pauv’ taches… savent rien fou… de leurs dix doigts… » en guise d’au-revoir avant d’aller au bureau.

Après six mois de ce régime là, j’ai tout cafté au Docteur Fabulous.

Il m’a demandé comment je vivais tout ça.

C’est sorti tout seul de ma bouche : je me sens comme sa poubelle…

C’est aussi simple que cela : déverser dans l’oreille de l’autre, avec force vulgarité qui plus est, son stress et son énervement revient à lui indiquer qu’il sert de poubelle.

Eh ben, moi, je le dis haut et fort :  JE NE SUIS PAS UNE POUBELLE !

12